PHARMACIE PRINCIPALE
53 RUE NATIONALE
60800 CREPY EN VALOIS
Tèl : 03 44 59 10 04
Fax : 03 44 87 92 07
 
Mise à jour : 11 décembre 2018


Votre Pharmacie
Promotions
Communiquer
Informations
Mon compte
 Envoyer la page à un ami
 

Connexion

ou

Thèmes Santé

Actualités
Santé
Médication familiale
Diététique et santé
Sécurité alimentaire
Femme
Enfant
Homme
Psychologie - sexologie
Environnement

 

Guides Pratiques

Diététique
Analyses et examens
Symptômes et maladies

 
Recherche :   
Accueil Plan d'accès F.A.Q. - Aide

 
Scarlatine : inflammation de la gorge et éruption cutanée

Thèmes Santé -> Enfant
publié le 27/11/2012

Premier signe de la scarlatine : une inflammation de la gorge

La scarlatine, aussi appelée fièvre écarlate, débute généralement par une inflammation aiguë de la gorge : les petits patients sont fiévreux et leur température grimpe rapidement, ils ont mal à la gorge, les amygdales enflammées et des ganglions douloureux dans le cou. Ils peuvent aussi être nauséeux et avoir des maux de tête.


Une éruption cutanée sur la poitrine

C’est lors du deuxième jour que se manifeste généralement le symptôme le plus typique de la scarlatine : une éruption cutanée rougeâtre sur la poitrine. Les petits boutons présentent un aspect rugueux mais ne démangent pas.

Progressivement, cette éruption va se propager à d’autres parties du corps, principalement les aisselles et l’aine. Elle s’apaisera après une semaine. La peau peut peler 2 à 3 semaines plus tard.

La « langue fraise » ou « framboise » est le troisième symptôme de la scarlatine : trois jours après l’apparition d’un dépôt blanc sur la langue, celle-ci devient épaisse, rugueuse et rouge.

A l’origine de la scarlatine ? Un streptocoque

C’est une infection par des streptocoques du Groupe A qui est à l’origine de la scarlatine.

La contamination bactérienne se produit via la salive ou la morve d’un patient, par exemple en éternuant ou en buvant dans le même verre. Elle peut aussi s’effectuer via les mains, quand celles-ci pèlent.

La meilleure façon de ne pas être contaminé(e) est de se laver souvent les mains et de ne partager ni couverts ni assiettes ni verres.


La scarlatine touche-t-elle tout le monde ?

La scarlatine est contagieuse du 10e au 21e jour, sauf si le patient est sous antibiotiques. Dans ce cas, la maladie n’est contagieuse que les deux premiers jours.

Après contagion, les symptômes de la scarlatine apparaissent dans les 2 à 7 jours.

Mais la maladie ne touchera pas tout le monde : certaines personnes sont porteuses de la bactérie, peuvent la transmettre à d’autres, mais n’en sont pas malades elles-mêmes.



Boire en suffisance pour contrer la scarlatine

En cas de fièvre, il est important que l’enfant se repose et boive beaucoup.

Des boissons chaudes ou des glaces soulageront sa gorge.

Le paracétamol, à la fois antipyrétique et antidouleur, est indiqué si l’enfant est trop accablé par la douleur ou la fièvre.

La scarlatine disparaît généralement d’elle-même après 7 à 10 jours.


Des antibiotiques contre la scarlatine

Les antibiotiques agissent peu sur la durée de la maladie, ils servent surtout à prévenir les complications.

Dans des cas très exceptionnels, une personne atteinte de scarlatine peut en effet développer une inflammation au niveau des valves cardiaques, des articulations ou des reins. Il est donc important de suivre jusqu'au bout le traitement antibiotique. 


Article publié par Pieter Segaert, journaliste santé le 26/11/2012 e-sante.fr

Sources : http://www.cdc.gov/ncidod/dbmd/diseaseinfo/scarletfever_g.htm et Anouk Vanlander, Vlaamse Wetenschappelijke Vereniging voor Jeugdgezondheidszorg (www.vwvj.be)


 Retour...   Imprimer cette page 
 

Mentions légales  |  Notice légale  |  Copyright © 6890 - www.pharmattitude.fr  |